Partage Personnel


Ho'oponopono
Ho'oponopono

 

UNE PREUVE DE PLUS...

 

La mode Ho'oponopono

 

Il y a des modes dans tout. Il paraît que cet été, les vêtements qui nous seront proposés seront envahis de rayures... et que nous serons nombreux à avoir l'air de ne pas avoir quitté nos pyjamas de la journée ou de sortir d'un bagne.

 

Et bien sûr, il y a les nouvelles tendances 2013 en déco, en chaussures, en électronique, en voitures... que sais-je ? Il faut bien qu'on nous donne des envies d'acheter des choses dont nous n'avons en général aucun besoin ou qu'on nous pousse à remplacer celles que nous avons et qui vont encore tout à fait bien.

 

Mais ce n'est pas là que je veux en venir. Je veux en venir au fait qu'il y a aussi des modes dans le monde alternatif. L'une d'entre elles, relativement récente, est le remarquable phénomène Ho'oponopono. Qui dans ce monde-là, n'a pas entendu ce mot étrange et découvert cette fabuleuse pratique ? 

 

Pour moi, elle est une illustration de plus de mon "motto" personnel : "L'amour est le seul chemin", à commencer par l'amour pour soi, of course ! 

 

Une opportunité parfaite d'expérimenter ! 

 

Alors il y a quelques semaines de cela, une expérience de prime abord peu plaisante s'est présentée à moi : la nouvelle propriétaire de mon ancienne maison me contacte pour me dire que le sol du cabanon dans le jardin s'effondre et que, par la garantie décennale, c'est ma responsabilité de le faire réparer.

 

J'acquiesce bien sûr, d'une part parce que je fais toujours face à mes responsabilités, d'autre part, parce que je n'ai pas le choix ! Je ne suis bien sûr pas ravie de la dépense qui se profile, mais c'est ainsi, j'ai de l'argent de côté pour les imprévus donc ça va. Je suis gracieuse avec cette personne, F., et nos échanges sont très cordiaux. Nous nous affairons toutes les deux pour trouver l'artisan qui saura établir le bon diagnostic et apporter la meilleure solution. 

 

Entre temps, le ton de F., la nouvelle propriétaire, change. Ceci est largement dû à un email que j'ai rédigé à la hâte, et qui est maladroit. Elle y répond le jour-même, utilisant des menaces, devenant pointilleuse sur toutes sortes de points qui n'avaient jamais posé souci auparavant... Bref. Ce qui était avant un accord entre personnes de bonne intelligence devient "Règlement de compte à OK Corral" et je ne suis pas ravie, principalement parce que si j'avais suivi mon intuition, je l'aurai appelée directement au lieu d'envoyer ce fichu email, et je ne l'ai pas fait. 

 

La nuit tombe, il est tard, mon mari est parti se coucher. Je n'ai pas sommeil malgré l'heure très tardive et je me retrouve seule dans le salon, à me demander comment m'y prendre au mieux pour réparer ce faux pas. J'ai plusieurs méthodes à ma disposition, mais je me dis, "Tiens, c'est l'occasion ou jamais de tester Ho'oponopono". Alors je ferme mes yeux, assise sur le canapé, et je passe une bonne heure à faire Ho'oponopono. Avant de commencer, je m'assure de retrouver un coeur serein, sans l'ombre d'un ressentiment, ni pour moi ni pour la personne en question bien sûr, mais au contraire, plein d'amour. Je me dis, "Nous sommes humains, j'ai été maladroite, elle a réagi à cela, c'est ok". 

 

Conclusion

 

Après quoi, je pars me coucher. Je ne dors pas très bien, et au lever, je vais vérifier mes emails. Rien. Je suis déçue, ce Ho'oponoopono n'a pas l'air de marcher pour moi ! Tant pis, c'est ainsi. Je prends un certain nombre de décisions quant à ces futurs travaux et j'en tiens F. informée par un court sms. La journée avance, aucun signe de vie de sa part. Bon...

 

Pour autant, toujours aucune animosité en moi, juste un brin de tristesse que je confie à mon mari quand il me demande comment je vais, parce que tout avait bien commencé et je trouve ce revirement dommage. Je ne suis pas une grande fana des conflits. 

 

Toujours est-il que je vaque à mes occupations, l'après-midi arrive largement à sa fin, quand je reçois enfin un sms de la part de F., lequel se termine par "amicalement", et sans aucune mention supplémentaire de toutes les précédentes menaces et paroles amères. Wow ! Cool ! Ca marche ! 

 

Voilà donc ma petite histoire avec Ho'oponopono, qui confirme, et apporte une preuve de plus, que seul l'amour marche ! Quoi de neuf, docteur ?