Partage Personnel 


Equilibre précaire
Equilibre précaire

 

(MES) STRUCTURES EN FAILLITE...  

 

Une actualité mondiale mouvementée

 

Quand bien même je ne suis pas et n'ai jamais été une grande dévoreuse d'actualités, il est difficile de ne pas remarquer que les fondations sur lesquelles reposent notre société occidentale et son impact sur le reste de la planète semblent être agitées par une secousse.... quasi sismique ! Elles semblent s'accrocher désespérément, comme un homme accroché à une falaise et suspendu dans le vide, rassemblant ses dernières forces, mais l'homme et ceux qui le voient savent bien que ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne tombe. 

 

Des limites atteintes

 

Au-delà de tout ce bruit autour de 2012, (ni plus ni moins qu'un cycle naturel au sein de la Création dont la nature est le changement), il n'est pas nécessaire d'être un grand spécialiste pour réaliser que le point d'équilibre est plus que rompu ! La société de consommation, née après deux guerres mondiales particulièrement douloureuses, comme un phénomène d'abord timide, est devenue depuis, en moins de 70 ans, une machine monstrueuse. Elle semble tout engloutir sur son passage, telle une créature insatiable : les ressources naturelles de notre Terre sont pillées inexorablement, nos espaces verts se recouvrent de béton, les décharges regorgent de nos milliards de déchets et denrées, supermarchés, boutiques, et magasins, dépôts et concessions débordent de marchandises impossibles à écouler en totalité, etc... alors que les moyens de survie, revenus et ressources personnelles de 97% d'entre nous fondent comme neige au soleil, à l'image de nos libertés. Comment tout cela pourrait-il continuer indéfiniment ? Nous sommes au bord de l'implosion. 

 

Et moi, dans tout ça ? 


Si le monde est le résultat de ce que je projette, alors quelles sont mes structures personnelles qui font faillite ? Où suis-je, moi aussi, au bord de l'implosion ? A quoi est-ce que je m'accroche et qui ne fonctionne pas ? Pourquoi est-ce que je m'y accroche encore alors ? Où est-ce que, dans ma façon d'être, j'atteins mes limites ? Et au contraire, où puis-je aller plus loin ? Dans quels domaines l'enveloppe peut-elle et doit-elle grandir ? Que puis-je créer de nouveau dans ce que je suis et ce que je projette pour impacter ma vie, les autres et le monde de façon bénéfique ? 

 

Un "cauchemar" de rêve 

 

Même si, en apparence, l'actualité mondiale relève plutôt du cauchemar, je vois bien que c'est en fait une opportunité de rêve pour regarder de plus près ma propre actualité. Une chance de voir quelles leçons se présentent à moi, aujourd'hui, et de choisir de quelle façon je vais les apprendre. Je suis l'élève, encore et toujours, consciente et consentante.